SEO, 13 bonnes résolutions pour 2019

Besoin d’un site Web performant, bien positionné dans les classements des moteurs de recherches. Mais vous n’avez, ni le temps, ni l’envie, de lire une tonne de bouquins sur le référencement ?

Pas de panique ! Voici le guide de survie pour attaquer l’année de manière sereine, en mode « SEO friendly ».

SEO : Stop au casse tête, adoptez les gestes qui sauvent

Le positionnement d’un site Web dans les classements des moteurs de recherche est crucial. C’est même l’enjeu majeur pour toutes les entreprises dont l’activité dépend de cette visibilité en ligne. Les premières places sont chères et les concurrents nombreux. Comme si cela n’était déjà pas assez difficile, ajoutez à cela des règles qui évoluent constamment. Le référencement (SEO pour Search Engine Optimization) est un vrai casse-tête pour le non-initié. A fortiori quand on a pas vraiment de temps à consacrer à cela.

Le but de ce mini-guide n’est pas de vous bombarder avec un tas de « formules magiques », et ésotériques, censées produire des miracles. Nous n’allons pas non plus répéter les bases du référencement naturel. Non. Il s’agit ici d’apprendre les gestes qui sauvent. Les choses à savoir en amont pour maintenir un bon équilibre entre satisfaction des critères de qualité de Google et préservation du confort de lecture pour le visiteur. Une délicate alchimie qui n’est pas une science exacte, mais dont les connaissances sont précieuses évoluer sans heurts dans ce monde numérique. Le SEO demande à la fois des compétences techniques et Marketing. Il faut satisfaire à la fois le robot et l’humain. L’algorithme et le cerveau. Deux conceptions différentes de la qualité, qu’il faut pourtant parvenir à concilier. Si l’on a tous une idée de ce que peut être un « bon article », ou un « bon site ». C’est beaucoup moins instinctif lorsqu’il s’agit du point de vue de Google, et de ses critères. Pour cela, il faut ouvrir le capot du célèbre moteur de recherche pour mieux connaître sa manière de fonctionner.

2019, année du SEO « durable » et respectueux de son environnement

OPTIMISATION SEO LOCAL

Le référencement naturel, (en opposition au référencement payant), est une discipline en constante évolution. Les règles de bonnes conduites changent en fonction des mises à jour de l’algorithme de Google. Ce dernier, toujours plus fin dans l’analyse des pages, plus exigeant sur la qualité des sites, devient de plus en plus difficile à satisfaire. A partir de 2015, de nombreux changements sont intervenus pour résoudre des problématiques de confiance. La chasse aux « fakes news » est passée par là, et désormais il faut travailler son E-A-T, acronyme pour « Expertise-Autorité-Fiabilité » : Expertise dans un domaine d’activité, un sujet, une discipline, qui permet de faire autorité, et par conséquent être fiable.

C’est un élément important notamment si votre site évolue dans un domaine qui peut affecter le bien être des internautes comme la médecine, la finance, le droit…

En plus de cela, la multinationale emploie des « vrais humains ». Quelques 10 000 « Quality raters » de part le monde. Une petite armée qui a la délicate, et lourde mission, d’analyser et d’évaluer des milliers de sites, de pages, de requêtes. Les résultats n’ont pas un impact immédiat, mais sont utilisés ultérieurement pour l’évolution de l’algorithme. Néanmoins les consignes qu’ils reçoivent à travers un « guide » officiel recèlent de précieuses indications.

En 2018, un soin tout particulier a été apporté à mieux appréhender la qualité et la fiabilité des pages. L’algorithme de Google a fait de gros progrès pour analyser un site comme le ferait un humain. Le géant du Web travaille sur la réputation et la crédibilité d’un site lui-même, mais également de ses créateurs. Le contenu doit être de qualité et être rédigé par un « expert » en son domaine (en particulier s’il s’agit de secteurs « sensibles » comme la médecine). Mais ce n’est plus seulement le contenu qui est mesuré, mais également son contexte. Le mieux étant que ce contenu aborde en profondeur un sujet.

En 2019, les fondations du SEO seront le contenu de qualité et les liens

Beaucoup de liens pointant sur votre page, ou votre site, c’est bon pour votre E-A-T.

Fini, les « hacks » de court terme, désormais incompatibles avec une réussite SEO durable, et respectueuse de son environnement. C’est à dire qui prend soin de respecter à la fois les préférences de l’algorithme de Google et celles des lecteurs. Un bon classement demandera toujours des efforts et du temps. Les résultats s’obtiennent avec une stratégie de long terme mise en œuvre par un travail quotidien.

Nous y voilà, vous l’attendiez avec impatience, voici votre « kit de survie » SEO pour l’année 2019. Ne cherchez pas un classement en fonction de l’importance, mais une liste de bonnes pratiques à incorporer dans votre stratégie digitale.

Les 13 astuces pour optimiser votre référencement en 2019

  1. Ne pas céder à la facilité des titres « putaclicks ». trop sensationnels qui allèchent mais qui dont les promesses ne sont pas remplies par le contenu, trop faible. Poser une question et y répondre en apportant quelque chose à votre visiteur.
  2. Chercher en priorité à satisfaire lecteur, pas l’algorithme. N’oubliez pas que vous n’écrivez pas pour Google, mais pour des humains en chair et en os. Ils ne seront pas forcément séduits par des répétitions intempestives de mots-clefs et la multiplication d’effets de manche SEO. Certes, il ne faut pas contrarier Google, mais si vos visiteurs fuient votre site, ce même Google vous pénalisera. Alors, écrivez votre article pour des humains, car au fond c’est bien le but du moteur de recherche, de faciliter la rencontre entre une recherche et un contenu lui correspondant. Si votre site « attire et retient » le visiteur alors le pari est gagné pour le lecteur comme pour Google.
  3. Penser mon site comme un « Média » à part entière. Un site, même d’entreprise doit se voir comme un média. Soyez « pros » : des sources, des chiffres, travaillez comme des journalistes en herbe. Apportez le plus d’éléments possible qui vont « aider » le lecteur. Servez vous de votre expérience et savoir faire dans votre domaine d’activité pour donner le petit truc en plus qui fera toute la différence.
  4. Priorité au contenu à forte valeur ajoutée. Il est loin le temps où en matière de contenus, la quantité et la régularité importait plus que la qualité. Il fallait toujours du neuf, sans que l’intérêt soit au rendez-vous. Désormais, il faut du concret. Aidez les utilisateurs : le contenu doit apporter quelque chose au lecteur, résoudre un problème, répondre à une question.
  5. Savoir s’entourer des bons spécialistes. Si vous évoluez dans le domaine scientifique et ou médical ; engagez des experts. Pensez à soigner votre E-A-T si
  6. Plus de proximité et de transparence. Si votre site a une visée commerciale, ou inclus des transactions commerciales, soyez précis et transparents sur les les conditions d’utilisation, de vente. Veillez à ce que toutes les informations nécessaires aux clients soient présentes. Soignez vos pages « A propos », et soyez clairs sur l’utilisation des données. Inspirez confiance. Le référencement local va également prendre de plus en plus d’importance.
  7. Penser Mobile avant tout ! Soyez Mobile First. Google va se baser sur la version mobile de votre site uniquement, alors faites de même. 60 % des recherches sont faites depuis un mobile. Testez ici votre site pour voir si il est « Mobile friendly ».
  8. Se mettre à la place de l’utilisateur. Améliorez l’expérience utilisateur (UX) de votre site. Essayer de détecter ce qui pourrait être un frein à la navigation. Que le visiteur ait envie de rester et de prolonger sa visite. De plus en plus important en 2019. C’est au cœur des préoccupations de Google qui essaie de coller au plus près aux attentes des internautes. Pour cela, la multinationale fait appel à Rank Brain. Une intelligence artificielle, bâtie sur un réseau de neurones, qui analyse le comportement des utilisateurs lorsqu’ils effectuent des recherches. Sur quel site ils se rendent, combien de temps ils restent dessus. De ces observations, Rank Brain fait des prévisions qui sont utilisées pour affiner l’algorithme. C’est comme ça que Google saura si telle page à apporté satisfaction à telle requête. Si l’internaute repart au bout de quelques secondes, c’est que le site n’est pas pertinent sur cette requête. A l’inverse, une longue visite est un indicateur de pertinence. Retenez au maximum l’attention du visiteur sur votre site. Une vidéo « embedded » est un moyen efficace pour cela.
  9. Se mettre à la place du lecteur. La meilleure longueur pour un article est celle qui est nécessaire pour répondre à la question posée par votre titre. Ne pas faire « long » si cela n’est pas justifié. Google privilégie la qualité du contenu à la quantité de mots. Là encore, privilégiez les contenus à forte valeur ajoutée, qui transforment une simple visite en une longue veillée.
  10. Passer à la vidéo sur Youtube. N’oubliez pas les vidéos qui représenteront 80 % du trafic en ligne en 2021. YouTube est de plus en plus utilisé comme moteur de recherche. Et comme YouTube appartient à Google, ça ne peut qu’être bénéfique pour votre capital confiance.
  11. Tirer pleinement partie des visuels. Inclure des images, infographies, montages « embedded ». Ces contenus visuels se partagent facilement, en un clic, et sont particulièrement efficaces pour attirer de nouveaux visiteurs.
  12. Chercher l’interaction avec le lecteur. Il n’y a pas que les réseaux sociaux pour bâtir une communauté. Tirez pleinement parti de votre site, et en particulier de votre Blog. Encouragez les commentaires à la suite de vos articles, suscitez des réactions, sollicitez des avis. Google veut voir que vous avez une communauté active sur votre site.
  13. « Upgrader » le contenu périmé. Supprimez les « pages zombies », articles au contenu obsolète, ou qui ne correspond plus aux standards actuels. Car cela peut vous causer de sévères pénalités. Mieux vaut le remplacer ou le retravailler. Effectuez une mise à jour, une nouvelle présentation, ajoutez y une vidéo. Le contenu «remis au goût du jour » peut avoir une seconde vie.

Vous avez maintenant tous les éléments pour penser comme Google et satisfaire vos utilisateurs. Gardez ces conseils en tête lorsque vous travaillez sur votre site Web. Pas de craintes inutiles cependant. Il y a une logique dans tout ça. Google n’est pas un père fouettard qui punit les méchants webmasters. Si vous savez attirer et garder vos visiteurs, alors vous serez récompensés par Google. C’est un cercle vertueux qui s’amorce pour votre site Web et votre activité. N’hésitez pas à partager cet article à vos amis si vous l’avez trouvé utile, et n’oubliez pas : soignez votre E-A-T !