seo pourquoi le lien est-il si important

Pourquoi doit-on faire des backlinks ?

Le référencement est un domaine dans lequel il faut accepter de se remettre en question le plus souvent possible. Il n’y a en effet pas de recette magique qui permette à un site de se positionner en premier dans Google. Seuls le travail, l’observation mais aussi la patience et l’abnégation payent, dans ce domaine comme dans tant d’autres. Bien sûr il existe des pratiques que l’on doit suivre scrupuleusement si l’on veut y parvenir, mais aussi d’autres qu’il faut absolument proscrire. Au fil des années on a découvert, à force de tester et d’imaginer des solutions nouvelles, des impondérables. On sait que comment Google lit une page et ce qu’il considère a priori comme important. Dans le lot de ces choses importantes, il y a les liens ou backlinks.

Qu’est-ce qu’un backlink ?

Pour comprendre la raison d’être du netlinking, sans entrer dans les détails de ce qu’est un bon lien, il faut revenir aux origines du web. Internet est avant tout un réseau, c’est-à-dire un ensemble de documents qui sont reliés les uns aux autres d’une façon logique. C’est justement pour pouvoir mettre en commun leurs connaissances et leurs découvertes que les scientifiques ont inventé le réseau des réseaux. Il s’agissait pour eux de créer un outil qui leur permette, où qu’ils soient, de pouvoir consulter les documents publiés par les autres. C’est la base du web. Mais surtout ils ont eu l’idée géniale de créer le lien hypertexte, c’est-à-dire un système où un mot ou une ensemble de mots peuvent être le point à partir duquel on accède directement à un autre document. En clair au lieu de faire une parenthèse pour expliquer une notion, ou pour développer un propos, il suffisait de permettre au lecteur d’accéder facilement à une autre ressource, un autre document, simplement en cliquant sur un mot ou une expression. C’est ainsi que sont nés le lien hypertexte et le protocole httpHyperText Transfer Protocole – qui avec le temps est devenu httpsHyperText Transfer Protocole Secure – pour des raisons de sécurité des données évidentes aujourd’hui.

Mais alors pourquoi doit-on faire des liens ?

Le lien hypertexte est donc une des bases du web. Mais au fil du temps le nombre de documents qui ont été donnés à consulter sur internet s’est accru de plus en plus. Sitôt que ce réseau s’est ouvert aux citoyens lambda, c’est-à-dire nous, le reste du monde qui ne sommes pas des scientifiques, le nombre de documents à consulter a augmenté à une vitesse considérable. Tout-à-coup nous pouvions non seulement consulter un certain nombre de connaissances et d’informations, mais en plus il nous était donné la possibilité d’en créer nous-mêmes. Le nombre de pages consultables a donc été crescendo et il a fallu développé des outils pour nous permettre de trouver, au milieu de tout cela, les informations qui nous intéressaient parmi toutes celles qui étaient à disposition. C’est ainsi que sont nés les moteurs de recherche, dont Google (même s’il ne fait pas partie de la toute première génération de moteurs de recherche). C’est donc sur une base déjà établie, avec le protocole http et donc les hyperliens, que la recherche en ligne a vu le jour. On comprend dès lors que les moteurs se soient basés en partie sur les backlinks pour établir leur mode de fonctionnement.

 

Comment faire des backlinks efficaces ?

Avec un nombre sans cesse croissant de documents et donc de pages à classer pour les proposer aux internautes dans les résultats de leurs recherches, il fallait donc que les moteurs puissent qualifier au minimum les contenus comme les liens qui les connectent entre eux. Au même moment naissait le métier de référenceur, et donc la volonté de comprendre pourquoi un site se retrouvait devant les autres dans les classements des moteurs de recherche sur une requête donnée. Rapidement les premiers SEO ont compris qu’il fallait placer le plus grand nombre de liens vers un site pour lui donner une chance de bien se classer, c’est-à-dire qu’il suffisait d’indiquer aux moteurs que ce site avaient beaucoup de références provenant de très nombreux autres sites et que donc il méritait d’être cité comme une référence sur son domaine de prédilection. Le problème c’est que rapidement les SEO ont commencé à faire des liens partout, l’idée étant simplement de créer le plus de backlinks possible vers les sites qu’ils souhaitaient référencer. Il a donc fallu que les moteurs puissent faire le tri au milieu de tous ces nouveaux liens entre les pages, pour déterminer ceux qui étaient naturels et logiques et ceux qui étaient artificiels. Les spécialistes du SEO ont donc dû apprendre à faire des liens qui aient du sens, c’est-à-dire de relier entre elles des pages qui parlaient du même sujet, et qui s’apportaient mutuellement un complément d’information, pour que les backlinks qu’ils s’évertuaient à créer au quotidien puissent être réellement efficaces.

Pourquoi parle-t-on de sémantique ?

La suite logique de cette histoire est globalement le développement des technologies inspirées de la sémantique, cette science du langage qui se consacre au sens des mots et des phrases. Il faut comprendre que le web avait déjà pris des proportions astronomiques et qu’il devenait de plus en plus difficile de s’y retrouver. En parallèle l’esprit scientifique, lui, ne se satisfaisait plus de ce réseau mondial, qui fonctionnait bien mais que l’on pouvait toujours améliorer. Or une fois encore qu’est-ce la base d’internet ? Les informations reliées entre elles, et donc le lien ! Les moteurs de recherche classiques comme ceux des sites marchands ou encore des sites de recherche d’emploi ont donc été améliorés grâce aux technologies qui permettent à l’internaute de trouver le plus vite possible une réponse à sa requête, qu’il s’agisse de trouver une recette de cuisine, une information politique, une paire de baskets ou bien une annonce pour un job. Ces nouvelles technologies – des algorithmes basés sur les connaissances en sémantique – ont pris comme élément principal le sens du texte et des mots employés pour exprimer une idée, décrire un produit ou encore expliquer les tenants et aboutissants d’un emploi. C’est la raison pour laquelle on parle aujourd’hui de l’importance de la sémantique : plus on est précis et on développe son propos en utilisant un vocabulaire adapté, et plus on met en place un contenu à caractère sémantique.

Un backlink sémantique, qu’est-ce que c’est ?

Plus on est expert dans un domaine et plus on est capable d’entrer dans son sujet en profondeur. Dès lors si on veut diffuser une information sur ce sujet particulier que l’on maîtrise – et même s’il s’agit de parler des chaussures de sport que l’on met en vente ou de l’emploi pour lequel on veut recruter quelqu’un – on peut prendre le soin de rédiger des textes qui soient informatifs et complets. Cela signifie que l’on va utiliser un vocabulaire précis, qui correspond spécifiquement à notre sujet et pas à un autre. Ce texte riche en sémantique, aussi parfait soit-il, ne fera jamais complètement le tour de son sujet, ou plutôt on pourra toujours le compléter par une information annexe. Or si elle existe déjà quelque part, cette information, il suffira de placer un lien dans le texte pour permettre à l’internaute d’aller la lire. Ce lien sera le meilleur des backlinks sémantiques : il sera environné d’un contenu rédigé avec soin et pointera vers un autre contenu qui le complétera. Un lien sémantique, c’est donc un lien qui est situé dans un environnement riche de sens, et qui pointe vers un autre document qui ajoute encore du sens.